En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et à nous aider dans la gestion de notre site.

Thomas & Piron

Vous souhaitez acheter un terrain et/ou une maison neuve ?   Map Effectuez une recherche par carte géographique.

Transparence et lumière

 

Cette maison de style contemporain a réussi le pari de laisser circuler librement la lumière grâce à l'utilisation du verre : portes, rambardes, ouvertures diverses... Un lieu où le soleil flamboie de bas en haut et de long en large !

Après avoir vécu chacun de leur côté dans des appartements séparés, Monsieur et Madame K. se sont mis en quête d'une construction neuve. « A la base, je cherchais plutôt une maison déjà construite, mais mon conjoint à réussi à me convaincre qu'il serait plus « constructif » de bâtir une maison à notre image », note Madame. Monsieur K d'enchaîner : « Il est tellement plus agréable d'emménager dans une maison où tout est terminé. Je n'avais pas envie de passer par la case « rénovation et transformations » ».

Après avoir cherché un terrain sur le web, le couple a mis la main sur la perle rare. « Il s'agissait d'une parcelle de douze ares située au bon endroit par rapport à nos emplois respectifs, raconte le propriétaire. En effet, je travaille au Luxembourg, et il était utile que les navettes ne soient pas trop longues pour que notre vie demeure confortable. » Le terrain se situait dans un lotissement Thomas & Piron d'une quarantaine de maisons. « Nous avons rapidement été conquis car un avant-projet dessiné par la firme avait été réalisé. Il nous convenait presqu'en tous points. Nous avons donc pu facilement nous y projeter. De plus, la réputation de l'entreprise la précédait. »
Le couple avait déjà visité plusieurs lotissements aux mains d'autres constructeurs. « Dans ce cas, les plans des maisons étaient déjà réalisés, et ne nous convenaient pas du tout. Pas assez d'espace, pas la bonne configuration. Bref, pas du tout ce que nous ambitionnions. »

 

Le temps de la réflexion

Une année après leur emménagement, si c'était à refaire, les propriétaires ne changeraient rien aux plans de la maison, à aucun détail près. Bref, ils sont 100% satisfaits ! Un cas de figure assez rare. « Nous avons accusé un délai assez long entre le moment où nous avons acheté le terrain et le démarrage de la construction en tant que tel. Cela nous a permis de réfléchir en profondeur à ce que nous souhaitions vraiment, explique Monsieur. De plus, j'avais déjà acheté un appartement sur plans par le passé, et je savais quelles erreurs ne devaient plus être commises. Notamment le fait de ne pas prévoir assez de prises de courant ! Enfin, mon père et mon frère, qui sont menuisiers, possèdent une bonne connaissance du bâtiment. Ils ont donc pu me conseiller intelligemment pour certains petits détails. » Grâce à ce délai, les propriétaires ont pu prendre le temps de choisir leurs matériaux. « Nous nous sommes rendu au show-room de Our bien à l'avance. Nous avions d'ailleurs posé nos choix un an avant le démarrage du chantier », sourit Madame.

 

18 mois pour décrocher le permis

Cette longue attente avant le démarrage de la construction était liée à l'urbanisme. « Nous avons eu pas mal de soucis. Notamment à cause du toit plat surplombant le deuxième garage. Mais aussi parce que la distance entre les murs de la maison et les limites du terrain étaient trop limitée. Nous devions normalement prévoir trois mètres de dégagement, et nous nous situions à 2,45 m. L'urbanisme souhaitait également que nous retournions notre maison, ce qui ne nous arrangeait pas pour diverses raisons. Enfin, notre contact à la commune a été remplacé par une autre personne qui a décidé de geler le dossier. Tout cela a pris du temps... Mais nous avons finalement obtenu satisfaction sur tous les points qui posaient problème. Ça valait le coup d'attendre ! »

 

Une suite parentale très appréciée

Outre les quatre chambres, les quatre façades, les deux salles de bains et la profusion de lumière, les propriétaires avaient pour priorité de profiter d'une suite parentale avec une chambre et un dressing ouvert donnant sur une salle d'eau « privée ». « De plus, notre « suite » se situe quelques marches plus bas que les autres chambres, ce qui offre une intimité supplémentaire à notre espace ». Dans la salle d'eau, épinglons la grande douche italienne et sa paroi vitrée. « Nous avons opté pour de grands carrelages dans la douche pour des raisons d'entretien. En effet, moins de joints égalent moins de saletés. » Petite astuce : le chauffage chauffe-serviette a été installé à proximité immédiate de la douche. « Nous nous sommes renseignés pour savoir si ce n'était pas trop près, et si nos serviettes ne risquaient pas d'être trempées. Mais tout est OK et nous bénéficions donc de sorties de bain bien chaudes à un pas de la douche. »

 

Un îlot « service complet »

Dans la cuisine, des façades gris laqué répondent au plan de travail en bois stratifié. Mais le véritable clou de la pièce est sans conteste le comptoir d'1,40 m sur 3 mètres. Intégrant l'évier, les taques de cuisson, de multiples rangements et une surface « bar » avec quatre chaises pour y prendre les repas, il concentre une large part des activités familiales.

 

La légèreté du verre

Les maîtres d'ouvrage ont fait le choix du verre pour la porte d'entrée (qui a été sablée dans un souci d'intimité et s'élance jusqu'à l'étage), mais aussi pour certaines portes intérieures, notamment celle séparant le hall d'entrée du séjour, et celle menant à la salle de bains des parents. Les garde-corps de l'escalier (un modèle béton recouvert de carrelages identiques à ceux du sol) sont eux aussi en verre. Cette transparence permet à la lumière de s'infiltrer dans tous les recoins de la maison, offrant une belle clarté été comme hiver, dès qu'un petit rayon perce les nuages.

 

Une photo par jour

La maison se situant sur la route de Madame, cette dernière passait chaque jour sur les lieux afin de suivre l'évolution des travaux. « J'avais pris la décision de photographier la construction au quotidien afin de conserver une trace de la progression du chantier. » Quant à Monsieur, un passage bihebdomadaire lui suffisait amplement. « Le gros œuvre se construit vite, il ne faut donc pas louper le coche. Nous étions trois propriétaires à construire en même temps avec Thomas & Piron, ce qui nous permettait de comparer l'évolution des travaux d'une maison à l'autre... Pour le reste, le conducteur de chantier effectuait parfaitement son travail, et il n'y avait donc aucun souci à se faire. »

 

Les conseils de pros

Parmi les conseils utiles reçus des professionnels, les propriétaires en retiennent deux. « Le paveur nous a recommandé d'opter pour des pavés plus larges que ceux que nous avions initialement choisis. Les premiers se plaçaient en effet mal devant la porte d'entrée. Grâce à cette astuce, le résultat est beaucoup plus esthétique. »
Le terrassier a également conseillé les maîtres d'ouvrage lors de la mise en place de la terrasse provisoire. « Il a préconisé de créer un petit chemin autour de la maison avec des cailloux - qui constituent notre terrasse temporaire - afin d'éviter les éclaboussements de boue sur la façade lorsqu'il pleut. »

 

Les lignes de force

  1. La luminosité. « Nous avons du soleil grâce aux coulissants côté jardin et aux baies côté rue. Mais aussi grâce aux éléments vitrés que nous avons installés dans la maison. »
  2. Le jeu des volumes en façade. « Le deuxième garage « déborde » de la façade initiale, ce qui crée une illusion d'espace. »
  3. La chaleur. « Nous avons opté pour un chauffage au sol et nous en sommes ravis. En effet, nous apprécions la constance de la température, très agréable pour moi qui suis frileuse », se réjouit Madame.

 

Cinq questions aux propriétaires

1. Reconstruiriez-vous avec Thomas & Piron ?
Oui, sans hésitation ! Nous avons été ravis de bout en bout. Aucun problème rencontré. Et une parfaite prise en charge du conducteur de chantier que nous avons tout particulièrement appréciée.

2. Que préférez-vous dans votre maison ?
C'est difficile de choisir un seul élément. Il n'y a pas de lieu ou de matériau en particulier que nous préférons car nous nous sentons bien dans tous les espaces de la maison, sans exception.

3. Des regrets ?
Non, pas un seul ! A refaire, nous referions tout à l'identique.

4. Vous êtes-vous heurté à certaines difficultés ?
Notre permis a été refusé plusieurs fois et nous avons donc dû attendre longtemps avant de pouvoir démarrer la construction. Sinon, nous n'avons rencontré aucun souci important. A peine quelques menus détails qui ont immédiatement été réglés par Thomas & Piron, comme par exemple le fait de déplacer les appuis de fenêtre de l'étage au rez-de-chaussée... Ou une tache d'humidité au plafond. Mais c'est tout !

5. Un conseil pour les candidats constructeurs ?
Nous pensons qu'il est préférable de construire avec une firme clé-sur-porte telle que Thomas et Piron plutôt que de tout gérer soi-même avec des corps de métier séparés etc. L'une de nos connaissances a construit par ses propres moyens, et chaque jour, nous la plaignions de devoir gérer une tonne de problèmes. De notre côté, le conducteur de chantier gérait entièrement les relations avec les équipes, d'une main de maître.

 

En conclusions...

Une maison à la façade rythmée grâce à son crépi bicolore, son décrochage à l'avant (un renfoncement qui cadence l'architecture), et le débordement du second garage. A l'intérieur, la lumière circule harmonieusement, apportant une touche de chaleur sensorielle.

 

Fiche technique

Architecte : Société Sia
Date de construction : 2015-2016
Surface du terrain : 12 ares
Valeur K : 39
Orientation jardin : Nord-est
Superficie : environ 237 m² bruts (+ garages)
Pièces : 4 chambres, 2 salles d'eau, un dressing, une buanderie, deux garages,...
Matériaux et techniques : citerne d'eau de pluie de 7 500 litres, chaudière au gaz à condensation, chauffage par le sol, VMC à simple flux, carrelages gris en grès cérame au rez-de-chaussée, parquet semi-massif à l'étage en bois clair (carrelages gris dans la salle d'eau), escalier en dur recouvert de carrelages. Dans la salle d'eau, carrelages au sol, douche italienne avec paroi en verre, double lavabo et meubles sur-mesure. Volets aux fenêtres, châssis en PVC (blancs à l'intérieur et gris à l'extérieur), alternance de crépi gris clair et gris quartz en façade, toit en ardoises artificielles noires.

lundi 19 juin 2017

Thomas & Piron, La Force d'un Team