En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et à nous aider dans la gestion de notre site.

Thomas & Piron

Vous souhaitez acheter un terrain et/ou une maison neuve ?   Map Effectuez une recherche par carte géographique.

Une petite touche « country chic »

Ni fermette, ni cottage anglais, cette bâtisse lasnoise penche davantage du côté du country chic avec pour fils conducteurs les matières naturelles (bois, pierre,...) et les tonalités claires. Le tout offre un cadre reposant, avec vue sur les champs et la piscine. What else ?

On reprend les mêmes et on recommence ! Tel pourrait être l'adage de Monsieur et Madame D. Après avoir construit avec Thomas & Piron en 2000 à Lasne, en Brabant wallon, le couple a décidé de rempiler, 15 ans plus tard, avec la même firme, le même délégué commercial (« une perle »), et dans la même commune. « Nous souhaitions surtout construire plus grand. Nous sommes ainsi passé d'une villa de 140 m² habitables à 330 m², et de 7 à 27 ares de terrain. Comme nous étions ravis des services offerts par TP, nous avons décidé de resigner avec eux. »

 

Tirer les leçons du passé

On dit toujours qu'il faut construire trois fois pour obtenir la maison de ses rêves. Les maitres d'ouvrage en sont ici à leur deuxième projet, mais ont déjà pu tirer certains enseignements des 15 années passées dans la première construction. « Nous avons décloisonné la cuisine et la pièce de vie, prévu davantage de prises ainsi qu'un accès plus facile vers le jardin... Mais nous étions déjà très satisfaits de notre première habitation. »
Le couple visait aussi une maison bénéficiant des dernières techniques telles que des pompes à chaleur (une pour la maison et une seconde pour la piscine), un chauffage par le sol au rez-de-chaussée et, bien-sûr, une excellente isolation. « Grâce à notre nouveau système de chauffage, nous avons vu notre facture baisser de 40% par rapport à notre ancien logement, où nous utilisions un chauffage électrique à accumulation de chaleur. Malgré certaines croyances, ce système n'était pas plus cher que le gaz ou le mazout. »

 

« Nous étions bien encadrés »

Les maîtres d'ouvrage ont, tout au long de leur parcours chez TP (y compris pour la première maison) été encadrés par un délégué commercial sur lequel ils ont pu entièrement se reposer. « Nous l'avons rencontré lors de notre premier contact avec TP, au cours d'un salon de la construction en 1999. Il nous a immédiatement inspiré confiance. Il a été jusqu'à chercher un terrain pour nous, à se renseigner auprès de la commune pour telle ou telle question... Lorsque nous avons décidé de reconstruire, nous nous sommes à nouveau adressés à lui. Là encore, il nous a encadrés avec compétence, nous proposant notamment quelques idées architecturales, comme les deux niveaux dans le séjour... » Monsieur et Madame D. ont également apprécié les contacts avec le conducteur de chantier. « Il offrait une réponse pertinente à toutes nos questions. De plus, ce qui devait être fait l'était dans les temps impartis, sans mauvaise surprise. »

 

Un urbanisme bien géré

Lasne est une commune réputée pour ses prescriptions urbanistiques contraignantes. « Lors de notre première construction, le permis a été refusé deux fois. Cette fois-ci, nous avons rendu les plans dans les règles, même si nous avons dû renoncer à certains de nos souhaits comme un type particulier de portes de garage, un œil de bœuf en façade, et des volets à l'étage... Mais notre permis a été accepté au premier tour. » Bien qu'habitant à quelques kilomètres du chantier, les propriétaires n'étaient pas présents tous les jours sur les lieux. « Nous venions par curiosité, et pour avoir le plaisir de suivre les différentes étapes du chantier. Mais nous faisions confiance aux équipes qui, d'ailleurs, se sont avérées irréprochables, notamment au niveau de la propreté, le container étant vidé très régulièrement. »

 

« Nous préférons le vivant »

Les propriétaires ont favorisé les matériaux naturels dans leur logement. « Nous avons un faible pour ce qui vit ou a vécu, pour ce qui se patine avec le temps, et possède une âme. Raison pour laquelle nous avons opté pour de la pierre naturelle au sol dans la pièce principale, mais aussi pour habiller les plans de travail dans la cuisine, et les tablettes des salles de bains. Nous avons également choisi du bois au sol dans le bureau et à l'étage, tandis que les meubles de la cuisine et l'escalier se déclinent eux aussi en bois naturel. Nous possédons enfin des meubles de famille anciens en bois. »

 

Une vaste pièce, sans l'effet « loft »

La pièce principale compte la cuisine, la salle à manger, le salon et le bureau, sur une surface tournant autour des 80-90 m². Cette superficie importante a toutefois été bien gérée grâce à quelques astuces. « Nous avons placé un faux plafond avec des spots encastrés dans la cuisine, ce qui permet de trancher avec la salle à manger grâce à la différence de niveau sous plafond. » Le bureau a quant à lui été installé en contrebas du salon afin de créer la rupture. « Il y a aussi le retour sur la gauche (dans la salle à manger) et sur la droite (dans le bureau), qui rythment l'espace. »

 

Du blanc, du beige, du bois

Une autre caractéristique de la maison tient à ses tonalités blanc-beige courant à travers toute la bâtisse, du salon aux chambres, en passant par les salles d'eau et la cuisine. « Nous apprécions un univers cohérent, harmonieux, évoluant dans un même style, sans cacophonie. Nous ne voulions pas non plus un intérieur moderne, ni trop cosy. Nous avons finalement opté pour quelque chose qui s'apparente à la « campagne chic ». »

 

Une brique « différente »

L'une des préoccupations des maîtres d'ouvrage était de dénicher la brique « idéale ». « C'est-à-dire une brique qui ne fasse pas trop fermette, ni trop bon marché, mais qui soit un peu vieillie quand-même. Nous avons finalement trouvé notre bonheur à travers le modèle « Vieux Brabant ». »

 

L'astuce déco

Dans la chambre du fils, une plaque en lambris de bois a été placée sur le mur principal, là où s'adosse le lit. Il est possible d'y clouer des cadres, d'y exposer des affiches, casques, chapeaux et autres objets personnels... Un moyen original de personnaliser l'espace tout en lui offrant un petit aspect « chalet » très tendance.

 

Les lignes de force

  1. La luminosité. « Notre jardin est orienté plein Sud. C'est exactement ce que nous voulions. Nous avons d'ailleurs construit la maison de telle sorte à ce qu'elle jouisse au maximum de la luminosité dans les pièces de vie. »
  2. L'agencement. « La maison est grande, mais l'on ne s'y perd pas, car les pièces ont été correctement distribuées, et ensuite décorées avec cohérence. »
  3. La personnalisation. « Il s'agit d'une maison à notre mesure, qui nous ressemble. Nous avons construit exactement ce que nous voulions. »

 

Cinq questions aux propriétaires

1. Pourquoi avoir choisi Thomas & Piron ?
Parce que nous avons été ravi de notre première expérience de construction avec la firme. Et nous souhaitions faire à nouveau appel à un clé-sur-porte car nous n'avons pas le temps de coordonner les équipes. De plus, TP gère très bien ses sous-traitants, et offre une assurance de résultat et de qualité en un temps très limité. Enfin, il n'y a jamais de surprise au niveau budget. Les seuls suppléments que nous avons payés sont ceux que nous avions décidés.

2. Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre maison ?
La pièce ouverte du rez-de-chaussée où nous passons le plus de temps. Elle est en effet très dégagée, tant à l'intérieur que vers l'extérieur. C'est exactement ce que nous ambitionnions.

3. Si c'était à refaire, que changeriez-vous ?
Après une année passée dans la maison, rien ! Nous avons en effet beaucoup réfléchi à ce que nous voulions avant de nous lancer, et il ne s'agit pas de notre première expérience...

4. Avez-vous été confronté à certaines difficultés ?
Oui, Thomas & Piron a réalisé des essais de sol avant de démarrer la construction. Comme la stabilité posait problème, nous avons été invités à poser un radier. Il s'agit évidemment d'un budget important et imprévu. Mais personne n'y pouvait rien !

5. Quels conseils donneriez-vous à de jeunes candidats-constructeurs ?
Nous leur dirions de faire attention au budget, et de ne pas le dépasser ! En effet, il est très tentant d'ajouter une finition ou l'autre. Et il y a toujours moyen de faire mieux, plus beau... et plus cher ! Il faut juste pouvoir s'arrêter au bon moment et dire « stop ».

 

En conclusions...

Une maison reposante, dont les tonalités crème, alliées à la vue dégagée sur les champs, démultiplient la lumière. Une pièce de vie de dimensions généreuses où se déroule le cœur des activités familiales, qu'il s'agisse de cuisine, de travail ou de repos. Une habitation où l'on se pose volontiers pour boire un thé, lire un bon livre, se reposer... ou faire la fête !

 

Fiche technique

Architecte : société Sia
Date de construction : 2015
Surface du terrain : 27 ares
Valeur K : 28
Superficie : environ 330 m² (+ grenier au-dessus du garage et de la maison accessibles via une trappe, et de hauteur limitée).
Pièces : 4 chambres, 1 bureau, 1 buanderie, 2 salles de bains,...
Matériaux et techniques : système de chauffage par le sol via une pompe à chaleur air-eau (une deuxième pompe à chaleur alimente la piscine extérieure), citerne d'eau de pluie (10 000 litres), carrelages beiges en pierre naturelle au rez-de-chaussée (60 X 60 cm) et en grès cérame gris 30 X 30 cm dans la buanderie, placards de cuisine beiges en bois sur-mesure, escalier en chêne naturel 2/4 tournant, sol en chêne massif à l'étage, VMC à simple flux.
Dans la salle de bains, tablettes en pierre naturelle et meubles en teck avec spots encastrés au plafond, carrelages au sol et aux murs beiges 60 X 60 cm. Papier peint texturé dans la chambre parentale. Châssis en PVC blancs à l'extérieur (et beiges à l'intérieur) avec croisillons intégrés, tuiles anthracite en toiture, briques « Vieux Brabant » en façade, porte d'entrée cerclée de pierre bleue, garage deux voitures, terrasse en pierre bleue à l'arrière (d'une superficie d'environ 70 m²), piscine extérieure avec margelle en pierre bleue, pourtour en composite, et murs de soutènement en ipé autour du bassin.

lundi 10 avril 2017

Thomas & Piron, La Force d'un Team