En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et à nous aider dans la gestion de notre site.

Thomas & Piron

Vous souhaitez acheter un terrain et/ou une maison neuve ?   Map Effectuez une recherche par carte géographique.

Tout en rondeurs...

 

Aubange

 

Après avoir vécu de longues années dans une ancienne ferme, Madame J. aspirait à du neuf, du lumineux, du contemporain et de l’épuré… La propriétaire s’est donc lancée dans l’aventure seule, en totale confiance avec Thomas & Piron. Résultat des courses : une propriétaire heu-reu-se !

« J’ai commencé par chercher un terrain, ce qui n’était pas une mince affaire, explique la maîtresse d’ouvrage. Il y en avait un qui était entravé par un arbre protégé – qui a finalement été abattu – et contrariait le projet… Un autre qui se trouvait à proximité d’une ligne à haute tension… Bref, il y avait toujours quelque chose qui ne convenait pas… »

Mme J. a finalement poussé la porte de Thomas & Piron. « J’avais reçu deux avis positifs d’amis et connaissances ayant construit avec la firme, et cela m’a mise en confiance. A plus forte raison que l’année où j’ai construit, Thomas & Piron a été élue « première firme de construction » par Test-Achats. J’étais tellement sûre de la qualité de l’entreprise, que je n’ai même pas été voir ailleurs. De toute façon, j’estime qu’il est difficile de se faire une idée avant de voir le résultat final… J’ai donc préféré me baser sur la réputation de TP pour poser mon choix. »

Coup de chance pour Madame J., Thomas & Piron disposait justement d’un lotissement dans la zone recherchée. « C’était encore plus proche de mon lieu de travail qu’avant. C’était vraiment l’idéal. J’ai très vite mis la main sur un terrain de 19 ares exposé au Sud-Est. Tout s’est naturellement mis en place. »

 

AubangeUne architecture inspirée

Madame J. avait déjà réfléchi en profondeur à la maison de ses rêves avant de contacter le constructeur. « J’avais photographié, au cours de mes pérégrinations, deux façades sur lesquelles j’avais flashé, dont l’une se trouvait en France. Je les ai transmises à TP, qui en a fait un mix intéressant. Les plans ont toutefois été retravaillés plusieurs fois avant que l’architecture idéale ne surgisse. » Le projet a en outre été accepté du premier coup par le service urbanistique. « L’architecte et le délégué commercial savaient pertinemment ce qui était possible et ce qui ne l’était pas dans le lotissement. »

 

Verrière et lumière

L’un des impératifs de Madame était d’installer une verrière dans la maison. Non seulement pour la lumière, mais aussi pour le sentiment d’espace et de « respiration » qu’induit un tel espace. « Je disposais déjà d’une véranda dans mon ancienne habitation, et c’était quelque chose que je souhaitais conserver. Cela permet véritablement « d’attraper » la lumière, dans un pays où cette dernière se fait rare. »

Dans un même esprit, la propriétaire a choisi des escaliers sans contremarche laissant circuler la lumière à chaque pas.

 

AubangeFéminine et… bricoleuse !

Il n’est pas commun de construire en solo. Mais il en fallait plus pour effrayer la maîtresse d’ouvrage. « C’est notamment pour cette raison que j’ai choisi une firme clé-sur-porte telle que Thomas & Piron, parce que je savais que je serais parfaitement encadrée. Ceci dit, je suis relativement bricoleuse : j’ai notamment posé le parquet à l’étage, monté l’évier dans le WC, placé les stores, j’ai peint… »

 

Un paradis blanc… et gris

La maison se distingue par son harmonie, tant architecturale que décorative, avec pour fil conducteur, le blanc et le gris, que l’on retrouve aussi bien en intérieur qu’en extérieur. « J’ai colorié moi-même les façades extérieures sur les plans, sourit Madame. Je voulais donner du rythme à la façade. » A l’intérieur, on retrouve les mêmes tonalités blanches et grises dans chaque pièce, assurant une transition douce entre le dehors et le dedans.

 

Une pièce en « Z »

La pièce principale, ouverte, se caractérise par sa forme en « Z » avec d’un côté la verrière, de l’autre la cuisine, puis le salon et enfin la salle de billard. Le tout s’articule dans un espace aéré éclaboussé de lumière.

Des stores à lamelles laissent filtrer le soleil à l’envi. Dans la véranda, une table en verre et des chaises en plexi font miroiter la lumière à l’infini. Nulle fausse note dans cet espace minimaliste où tout n’est que calme, harmonie et volupté.

 

AubangeMajestueuse salle d’eau

Autre pièce qui tenait à cœur à Madame J. : la salle de bains ! Avec sa grande douche italienne vitrée, et sa baignoire ovale trônant au centre de la pièce en diagonale, cet espace accroche le regard. Un radiateur vertical en inox peaufine le tout. Côté couleurs, on retrouve ici une alternance de blanc et de noir, dans un style à la fois cohérent et pur.

 

Douceur et rondeurs

La villa se caractérise aussi par la singularité de sa façade. A l’avant, de nombreux arrondis adoucissent les contours de la bâtisse. « Je ne voulais pas quelque chose de trop rectiligne, qui soit trop « sec ». De nombreux arrondis ont donc été imaginés : deux yeux de bœuf, un balcon courbe, ainsi qu’une partie de mur, une grande poignée de porte cintrée, un dessin arrondi sur la porte d’entrée… »

 

Trucs et astuces

  • Des leds : l’éclairage de la maison est presqu’entièrement assuré par des leds. « Cela éclaire bien, et en plus, c’est économique… » Dans le hall de nuit, des détecteurs de présence ont été placés, allumant les spots dans le bas du mur dès que l’on circule. « J’en suis absolument ravie. Je n’utilise d’ailleurs jamais les plafonniers à cet endroit, car cet éclairage est amplement suffisant. »
  • La surépaisseur en façade : d’un point de vue look, la propriétaire souhaitait également placer une surépaisseur en façade. « Le délégué commercial m’a conseillé d’utiliser une couleur différente à l’endroit de la surépaisseur, afin de mieux faire ressortir le tout… »
  • La compacité : dans la pièce principale, la maîtresse des lieux souhaitait installer un petit bureau, mais ne disposait pas de l’espace nécessaire. La solution ? Une étroite tablette fixée au mur qui accueille un ordinateur (sans tour) avec une chaise en plexi. Le tout se fait oublier, tout en habillant subtilement (et joliment) la pièce.
  • Le vitrage sans tain : à l’avant de la maison, la propriétaire a opté pour un vitrage sans tain afin de voir sans être vu. A la clé : une intimité préservée, un confort de vie accru.

 

AubangeLes lignes de force

  1. La véranda. « Il s’agit de l’une des seules habitations Thomas & Piron à disposer d’une verrière. Cela apporte une respiration lumineuse à la maison à laquelle je tenais absolument. »
  2. Le terrain. « Il est grand, bien exposé, tranquille, et il offre une belle vue sur les champs. De plus, le terrain n’est pas constructible à l’avant, ce qui me ravit. »
  3. La circulation dans la maison. « Elle est pratique et aérée, c’est exactement ce que je voulais. »

 

Cinq questions à la propriétaire

  1. Si c’était à refaire, construiriez-vous à nouveau avec Thomas & Piron ?
    Oui, tout à fait ! Je suis satisfaite de la construction et du travail du conducteur de chantier. Ça me faisait un peu peur, au départ, de construire seule. Mais Thomas & Piron m’a prise par la main, et tout s’est bien passé !

  2. Que préférez-vous dans votre maison ?
    La cuisine ! Elle est ouverte, lumineuse, pratique, design, avec de nombreux rangements. J’avais une idée précise de ce que je voulais, avec un îlot central incluant des tiroirs, des taques, un évier, un lave-vaisselle… Mais aussi un pan de mur ouvert et un pan de mur fermé.

  3. Des regrets ?
    Non ! Ou alors vraiment pour de menus détails tels que des prises de courant, ou l’emplacement de certains interrupteurs…

  4. Vous êtes-vous heurtée à certaines difficultés ?
    Oui, lors de mes passages sur le chantier, j’ai noté que la surépaisseur en façade n’avait pas été indiquée sur les plans… Il a donc fallu rectifier le tir. Concernant le balcon, il fallait l’étanchéifier, ce qui n’avait pas été fait. Il a donc fallu démonter une partie de la façade afin de corriger cette erreur. Mais je n’ai dû faire face à aucun supplément.
    La véranda est également un peu plus petite que prévu. J’ai fait une concession là-dessus, car il faut bien se dire que dans une construction, il est impossible que tout soit parfait à 100%.

  5. Un conseil pour les candidats constructeurs ?
    Lorsqu’on construit, il faut être capable de lâcher prise, car il est utopique de penser tout contrôler. Il faut accepter que tout ne sera pas parfait, car c’est humainement impossible. Je pense aussi qu’il est important de bien s’entourer, par exemple d’une firme solide et de bonne réputation, comme TP. Cela permet de se décharger de la coordination, et d’avoir quelqu’un sur qui compter.

 

En conclusions…

Une maison aux façades originales, avec ses arrondis étudiés, son balcon à l’avant et sa verrière à l’arrière. « Chaque chose à sa place, et une place pour chaque chose », telle pourrait être la devise de cette habitation harmonieuse où l’ordre, la lumière et l’espace règnent en maître.

  

Fiche technique

Architecte : bureau Sia
Date de construction : 2016
Surface du terrain : 19 ares
Superficie : environ 185 m2 (+ grenier aménageable et garage).
Valeur K : 35
Orientation jardin : Sud-Est
Pièces : 3 chambres, 1 salle d’eau, une buanderie, un grenier, des garages…

Matériaux et techniques : chaudière au gaz à condensation, chauffage par le sol au rez-de-chaussée, carrelages de 60 X 60 cm gris au rez-de-chaussée (bois mélaminé à l’étage et carrelages noirs dans la salle d’eau). Véranda en aluminium gris à l’intérieur et à l’extérieur. Châssis en PVC blancs à l’intérieur et gris à l’extérieur. Deux escaliers en chêne massif. Dans la cuisine, plan de travail en imitation pierre (gris), façades d’armoires blanc laqué. Grand îlot central incluant rangements et électroménager. A l’extérieur, alternance de crépi blanc et gris en façade. Yeux de bœuf, balcon, et mur arrondi. Isolation de 20 cm (au lieu de 14 cm) pour une isolation renforcée (quelque peu réduite par la présence de la véranda). Tuiles noires en toiture.

mardi 28 novembre 2017

Thomas & Piron, La Force d'un Team